6

Cette graine aussi surnommée haricot du Huayruro est symbole de la bonne chance. Elle est utilisée au Pérou comme un porte-bonheur pour attirer la bonne chance et se protéger des énergies négatives.

Le huayruro pousse essentiellement dans la jungle tropicale de l’Amazonie, nous pouvons la retrouver dans plusieurs régions des Andes péruviennes utilisés dans des cérémonies religieuses. Les natifs de la région amazonienne utilisent cette graine pour confectionner des colliers, des bracelets, des boucles d’oreilles et différents produits artisanaux.

En passant l’artisanat péruvien compte parmi sa collection de bijoux artisanaux quelques porte-bonheurs en magasin, si vous êtes intéressés.

Publicités

Nous aimerions vous rappeler que l’exposition du Pérou au Musée des beaux-arts de Montréal se tient jusqu’au 16 juin 2013. Si vous êtes intéressé(e) sur l’histoire de notre culture millénaire, c’est à voir !

Un peu de notre culture Péruvienne. Le Pérou est proche de chez vous !

Les péruviens accordent beaucoup d’importance au deux semaines de noël, semaines durant lesquelles on récent avec nostalgie le souvenir de nos premiers Noël au son des feux d’artifices dans les rues en compagnie de la famille, des amis et des voisins.

Le dîner de Noël

Le dîner de Noël est un festin qu’on attend toute l’année. Il est de coutume de manger de la dinde ou du cochon suivant les familles, toute sorte de plats typiques péruviens accompagné de Champagne ou de Chicha de Jora, un vrai délice. Il est aussi coutume de boire un bon chocolat chaud vers deux heures du matin accompagné de Paneton (panetonne, brioche italienne), qu’on déguste le lendemain matin.

L’alpaga est un mammifère domestique membre de la famille des petits camélidés, comme le lama, le guanaco et la vigogne. Comme ces derniers, il rumine mais n’est pas classé dans la famille des ruminants.

Selon leur pelage, on distingue deux types d’alpagas : les suris et les huacayas (WaKaya).

L’alpaga Suri

Même en Amérique du Sud les « alpagas suris » sont rares, on les trouve principalement au Pérou. La laine « suri » pousse sous forme de fines mèches plus ou moins torsadées. Chez les suris purs chaque mèche doit rester bien distincte jusque sur la peau et la structure suri doit être présente partout, même, par exemple, dans la houpette sur la tête.

L’alpaga huacayas (Wakaya)

Ce petit camélidé d’Amérique du sud, aux allures de nounours séduit de plus en plus de gens. Les huacayas produisent une fibre dense, douce, frisée, semblable à celle des moutons.

Réouverture

La boutique de l’artisanat péruvien de Lanaudière a réouvert ses portes après l’incendie du mois de janvier 2012. Merci à toute notre clientèle qui nos accompagne dans cette nouvelle étape.

Cordialement,

L’artisanat Péruvien de Lanaudière